Vous êtes ici : Accueil > Actualités IGESA >  L'IGESA renforce son offre pour la petite enfance

L'IGESA renforce son offre pour la petite enfance

Le 18 février 2020, la SGA et le directeur général de l'IGESA ont signé le nouveau contrat d'objectifs et de performance de l'institution. Ce contrat, établi pour 5 ans, a été signé en présence de Geneviève Darrieussecq, de hautes autorités, et de représentants du personnel civil et militaire, en activité ou retraités. 

Le nouveau contrat de performance de l'IGESA (COP 2020-2024) s'inscrit dans un contexte de réorganisation de l'action sociale des armées. Il se traduit par une plus grande lisibilité de l'offre petite enfance gérée par l'EPIC, mais aussi par un transfert progressif de la gestion des prestations réglementées de la sous-direction de l'action sociale (SDAS) vers l'IGESA, renforçant ainsi son rôle d'opérateur social privilégié du ministère.

Pour l'IGESA, ces orientations majeures s'accompagnent d'un objectif de transformation numérique : la digitalisation de l'accès aux prestations. Ces innovations, conformément au plan d'accompagnement des familles, visent à améliorer la qualité de service rendu aux ressortissants.

 

Les 4 axes stratégiques du nouveau contrat

Le COP 2020-2024 comporte 15 objectifs déclinés en 50 actions opérationnelles associées à des indicateurs de suivi. Ces objectifs s'articulent autour de 4 axes stratégiques couvrant la totalité des activités de l'opérateur. Ils fixent les orientations retenues pour la mise en œuvre de la politique sociale du ministère des Armées.

 

Pour les ressortissants :

Cet axe est consacré essentiellement à la mise en œuvre, par l'IGESA, de nouvelles compétences transférées à l'opérateur dans le cadre de la transformation de la SDAS en service à compétence nationale (SCN) : le secteur petite enfance sera réorganisé avec le transfert à l'IGESA de la gestion des réservations de berceaux et de la prestation « assistantes maternelles » (ASSMAT). Ce transfert aura pour but de simplifier les procédures d'accès aux modes de garde des enfants.

Cet axe se traduit par l'enrichissement de l'offre de vacances loisirs proposée par l'IGESA en l'adaptant, afin de satisfaire pleinement l'attente du ressortissant.

Ce troisième axe a pour objectif de renforcer la relation client par une communication adaptée dans le contexte de la digitalisation. L'offre sera élargie pour satisfaire les besoins spécifiques, notamment des ressortissants en activité. L'institution s'inscrira dans une démarche de développement durable et de transition écologique.

Et d'un point de vue institutionnel :

Cet axe fixe les attentes vis-à-vis de l'établissement public en matière de performance, dans un contexte budgétaire contraint combiné à la nécessaire transformation de l'institution.

Un enjeu majeur pour la politique sociale du minitère

Ce COP de rupture ambitieux constitue un enjeu majeur pour la mise en œuvre de la politique sociale au profit des ressortissants. Il répond à la nécessité de moderniser l'établissement public appelé à exercer de nouvelles compétences, tout en consolidant son modèle économique dans un objectif de performance.

En conclusion, l'année 2020 marque le passage d'un COP de transition vers un COP de mutations. L'évolution de cet établissement public industriel et commercial (EPIC), en miroir de la nouvelle organisation ministérielle, constitue un enjeu majeur pour la mise en œuvre de la politique sociale au profit des ressortissants. L'équilibre financier de l'IGESA devra être assuré, en tenant compte des exigences de la tarification sociale et du but non lucratif de son activité.

 

 

 

Pour en savoir plus : IGESA : opérateur social du ministère sur SGA CONNECT