Vous êtes ici : Accueil > Actualités IGESA

Balard : le nouveau « pentagone » français

2015

Tout ce que vous devez savoir sur le projet

Après 4 ans de travaux de construction et de rénovation, le nouveau site de Balard (15ème arrondissement de Paris) ouvre progressivement ses portes à tous les acteurs du Ministère de la Défense. Quelles sont les raisons qui ont conduit le ministère à lancer un tel projet immobilier ? Comment s’organise le nouveau site ?

Explications.

Initié en décembre 2007, le projet Balard s’inspire du pentagone américain en réunissant en un seul et même lieu l’administration centrale[1] du ministère de la Défense. 

Les états-majors sont regroupés afin de faciliter la coopération interarmées indispensable à la conduite d’opérations, à la gestion des crises et à la mutualisation des moyens.

Ce rapprochement permet également de favoriser les échanges et la coordination entre les armées, la Direction Générale pour l’Armement (DGA) et le secrétariat général pour l’administration (SGA). Ces entités ne sont pas simplement juxtaposées les unes aux autres, mais sont véritablement regroupées par métier et par fonction, créant ainsi une cohésion durable au sein du ministère de la Défense.

Enfin, ce grand complexe immobilier permet de rassembler en un seul lieu les 12 emprises parisiennes du ministère de la Défense et de rationaliser la gestion de son patrimoine immobilier à Paris.

Construction et organisation du site

La coordination, la conception et la construction des bâtiments ont été réalisées par le groupement Opale Défense (Bouygues, Thalès, Sodexo…) dans le cadre d’un partenariat public/privé. Ce groupement assurera également l’exploitation, l’entretien et la maintenance de l’ensemble immobilier pour une durée de 30 ans

Le complexe de 280 000 m² est divisé en deux grands espaces et recevra, à terme, près de 9300 ressortissants civils et militaires sur  170 000 m2 de bureau.

A l’ouest, sur la parcelle « Valin », l’immeuble principal du Ministère accueille  l’ensemble des états-majors dans un bâtiment composite, à la fois furtif et monumental. Sa façade extérieure s’étend comme une longue enceinte blanche formée de strates horizontales, telle une falaise crayeuse.

A l’est, la parcelle « Victor » représente l’espace de vie du ressortissant de la Défense. Il se compose de nombreuses infrastructures : une piscine, un centre de conférence, un restaurant, un centre de documentation, 737 chambres pour l’hébergement des militaires du rang, deux crèches[2] et le Pôle d’Accueil Social de la Défense (PASD) en Ile-de-France.

Cet immense complexe rassemble en seul lieu tous les acteurs de la Défense et tous les professionnels oeuvrant en faveur des ressortissants de la Défense.

Acteur incontournable de la Défense, l’IGESA y exploite 5 établissements dont 3 crèches, une bibliothèque de loisirs et un service de billetterie au sein du Pole d’Accueil Social de la Défense.


[1] L’administration centrale comprend notamment l’état-major des armées (EMA), les états-majors d’armées (Terre, Marine, Air),la Direction Générale pour l’Armement (DGA) et le Secrétariat Général pour l’administration (SGA) auquel l’IGESA est rattachée.

[2] Le site de Balard comprend en réalité 3 crèches : 2 sur la parcelle « Victor » et une sur la parcelle « Valin »