Vous êtes ici : Accueil > Actualités IGESA

160ème anniversaire de la maison d’enfants et d’adolescents du ministère de la défense de Sathonay

2016

La guerre de Crimée vient de prendre fin.

Nombreuses sont les orphelines vivant dans Lyon dont les pères ont été tués lors de cette campagne. En 1856, l’abbé Faivre d’Arcier, aumônier du camp militaire de Sathonay, se met en tête de les recueillir. Un château délabré n’ayant plus de portes ni de fenêtres et dont le jardin est rempli de ronces se dresse à quelques pas du camp. Il appartient à la famille de Virieu.

 

 

En 1861, l’œuvre de la petite fille du soldat est reconnue d’utilité publique et le personnel de la congrégation de Saint Charles en prend la gestion. Le ministère de la défense intervient financièrement en 1948 et en 1954, le comte Aymon de Virieu fait acte de donation du château et des dépendances au ministère de la défense pour l’éducation des enfants des personnels des armées.

Au début des années 1975, le personnel de la congrégation de Saint Charles, trop peu nombreux, est remplacé par du personnel laïc. L’institution de gestion sociale des armées prend le relais : l’orphelinat de la petite fille du soldat évolue alors pour devenir une maison d’enfants et d’adolescents à caractère social du ministère de la défense.

 

Aujourd’hui, cet établissement a pour mission d’assurer, pour une durée limitée, l’accueil sous forme d’internat d’enfants et d’adolescents de ressortissants du ministère de la défense, sur demande des parents ou du tutélaire de l’autorité parentale (placement libre) ou au titre de l’aide sociale à l’enfance (ASE).

 

Ce séjour a pour finalité :

1)     d’aider à soutenir les familles des ressortissants qui connaissent des difficultés ponctuelles dans la prise en charge au quotidien de leur enfant ou adolescent, notamment à la suite d’un évènement familial et/ou professionnel,

2)     de faciliter la restauration des liens entre l’enfant ou l’adolescent et sa famille et de l’aider à retrouver sa place et son équilibre au sein de la famille.

 

Le 23 novembre 2016 dernier, en présence des autorités civiles et militaires ainsi que des représentants du ministère de la défense et de l’IGESA, la maison d’enfants et d’adolescents du ministère de la défense de Sathonay a célébré son 160ème anniversaire. En présence de :

  • Mme Josette Tufféry, adjointe au Sous Directeur de l’Action Sociale représentait M. Jean Paul Bodin, Secrétaire Général pour l’administration,
  • Le Général de Corps D’armée Christian Dupouy, Commandant de la région de Gendarmerie d’Auvergne – Rhône Alpes,
  • M. Renaud Gauquelin, député de la 7ième circonscription du Rhône.

Cette plongée dans l’histoire fût particulièrement marquante quand M. Renaud Ferrand, Directeur Général de l’IGESA salua la présence à la cérémonie de M. Marc Faivre d’Arcier descendant et neveu de l’Abbé Faivre d’Arcier. 

Après les allocutions d’usage, ce sont les enfants de Sathonay qui ont offert un court spectacle, avec chorale et démonstration de danse Hip Hop.

Enfin une visite  guidée par Mme Laurence Marechal,

Directrice des maisons d’enfants de Sathonay et la Roche Guyon, a permis aux convives de  dans le quotidien des enfants et l’histoire des lieux, avant la traditionnelle collation clôturant la cérémonie. Cette journée fut l’occasion pour tous de se remémorer l’histoire de cette maison et la fidélité historique qui la lie au ministère de la défense depuis 160 ans.

 

 

De gauche à droite : Mme J. Tufféry, adjointe au Sous Directeur de l’Action Sociale , M. Renaud Ferrand, Directeur Général de l’Igesa, Mme L. Marechal, Directrice de la maison d’enfants de Sathonay, M. JL. Simonpieri, Directeur des Etablissements Sociaux de l’Igesa, M.R.Gauquelin, député de la 7ième circonscription du Rhône. (Crédit photo A.Loiseau)

 

M. Renaud Ferrand, Directeur Général de l’Igesa (Crédit photo A.Loiseau)

 

 

Mme J. Tufféry, adjointe au Sous Directeur de l’Action Sociale (Crédit photo A.Loiseau)

 

 

La chorale (Crédit photo A.Loiseau)

 

 

M. Renaud Ferrand, Directeur Général de l’Igesa, le personnel et les enfants de Sathonay (Crédit photo A.Loiseau)

 

 

Une partie de l’assemblée (Crédit photo A.Loiseau)